Sélections annuelles 2023, partie 2/2 : ce que l’équipe de Manga-news retient des suites et fins de l’année écoulée, 05 Janvier 2024

Après une partie 1 que vous pouvez découvrir en suivant ce lien et où nous évoquions les nouveautés manga nous ayant le plus marqué(e)s en 2023, voici la partie 2 de nos sélections annuelles, consacrée aux suites ou fins de séries nous ayant le plus plu l’année passée.

Cette année, 5 chroniqueur(se)s ont participé: Erkael, Jojo81, Kayukichan, Koiwai et Takato, et ont également fait part de leurs attentes pour cette année 2024 si ils/elles le souhaitent.

Erkael

1. Kingdom : Sans surprise et avec un plaisir sans cesse renouvelé, Kingdom vient trôner fièrement au sommet de mon podium! Présent depuis 2019, le titre y restera sans doute jusqu’à sa conclusion, que j’espère très lointaine!
La série ne s’essouffle pas malgré sa longueur et chaque tome apparaît meilleur que le précédent et produit un effet choc aux lecteurs! Et cette année nous avons connu une longue pause qui n’en a rendu les retrouvailles avec la série qu’encore meilleure, plus forte et plus épique! Une série absolument incontournable!

2. My Hero Academia : En continuant dans l’originalité, mon deuxième choix est également le même que l’an dernier; et si un titre possédant une telle aura que MHA n’a pas besoin de la moindre pub pour rencontrer le succès, ce n’est pas non plus une raison pour le snober et ne pas saluer le génie de son auteur qui tomes après tomes nous fait vivre une épopée de plus en plus épique, de plus en plus violente, de plus en plus passionnante et surprenante! Alors que le titre pourrait se prêter à tous les clichés du genre, Kohei Horikoshi, tout en jonglant avec ses même clichés parvient à nous surprendre en permanence!

3. The Heroic Legend of Arslan : Seulement deux volumes cette année ont prolongé la belle aventure de Arslan et de ses camarades exilés…mais la richesse et l’efficacité de ces deux tomes n’a d’égale que les autres opus de cette même série. Arakawa n’a absolument plus rien à démontrer de son talent, tout ce qu’elle touche se transforme en chef d’œuvre, et c’est d’autant plus brillant qu’elle le fait en jonglant avec plusieurs travaux en même temps (preuve en est, Tsugai qui fait parti de mon top nouveautés). De la stratégie, de la magie, des personnages attachants, un univers dense et riche, des enjeux sans cesse renouvelés…tout est présent dans ce titre qui n’a jamais commis le moindre faux pas!

4. Karakuri Circus : Une redécouverte, Karakuri Circus a longtemps été pour moi une série emblématique qui n’avait pas rencontré le succès qu’elle méritait, que méritait le génial Kazuhiro Fujita, un auteur au trait si vivant, venant chercher le lecteur pour lui faire vivre tant d’émotions! Le fait qu’une nouvelle génération puisse découvrir ce titre et que les vieux lecteurs dont je commence à faire parti puissent découvrir la fin qui n’avait jamais été édité est un réel bonheur pour moi qui ait si longtemps souhaité dans mes vœux une réédition (je n’espérais pas une si belle édition). Et pour arriver à une conclusion à l’image de la série, intense et touchante…

5. Les Héros de la Galaxie : On continue avec les habitués de mon top, mais comment faire autrement? Là encore chaque tome se veut plus prenant et intense que le précédent! Je sais avant même de commencer ma lecture que je vais passer un excellent moment, et à l’instar de Kingdom ou Arslan, ce titre ne m’a lui non plus jamais déçu! Après chaque bataille spatiale on se dit qu’on a atteint des sommets, que la suivante sera forcément moins percutante…on se trompe à chaque fois! Et au risque de me répéter, ce titre demeure avant tout une aventure humaine à l’échelle spatiale avec des personnages incroyables mis en scène par un Ryu Fujisaki qui n’a jamais été aussi bon!

6. Jojolion : Encore un auteur qui n’a plus rien à prouver et encore une série qui n’est pas récente, mais comment ne pas saluer la brillante fin de cette série qui a surpris autant que divisé. Araki repousse sans cesse ses propres limites que ce soit dans son trait ou dans sa mise en scène mais aussi dans ses intrigues, farfelues et ingénieuses, parfois complexes voire tordues…mais il est l’exemple même du génie à qui on peut tout excuser tant justement il est génial! On a donc là une fin de série à l’image de son auteur. Et la première chose qu’on a envie de faire après avoir fini Jojolion c’est de recommencer depuis le début.

7. Clevatess : Série récente qui trônait dans mon top nouveautés l’an dernier, le titre a confirmé tout le bien que j’ai pu penser de lui avec seulement trois tomes sortis en 2023. La fantasy est un genre qui peine à se renouveler et pour ma part je ne trouve plus trop mon compte dans ce qui est proposé (je n’en peux plus des isekais), mais Clevatess comprend tout ce que j’aime: des personnages forts, des intrigues prenantes, un scénario dense et plein de surprises, un monde riche qui ne cesse de s’étendre… Yuji Iwahara démontre encore une fois son talent dans un titre à la limite de la dark fantasy, qui est à mon sens le digne successeur des plus grands noms du genre.

8. Frieren : Puisqu’on parle de fantasy, on se doit d’évoquer le titre qui a permis de redécouvrir celle ci, avec une approche différente. Plus on avance dans le titre et plus on retrouve les codes classiques du genre, plus le titre pourrait ressembler à un shonen lambda avec ses mages, ses guerriers, ses démons…mais le ton de Frieren est unique! Sa mélancolie apporte une identité incomparable au titre; son personnage principale apporte une fraîcheur tellement satisfaisante, avec la touche d’humour qui saupoudre le tout pour nous donner un titre remarquable!

9. Ranking of Kings : A l’image de Frieren mais avec une approche totalement différente, Ranking of Kings vient renverser les codes et déjoue totalement nos attentes! Ici on a un style très enfantin qui induit en erreur le lecteur qui ne s’attend pas à un titre aussi dur et injuste. Le tour de force ici est de jouer sur plusieurs tableaux en même temps…une approche rafraîchissante, mais aussi très mature. Chaque tome revient encore nous surprendre et on a le sentiment qu’on à peine explorer la surface de tout ce que le titre peut nous proposer!

10. Vigilante : Peut être pas une des dix meilleures séries que j’ai pu lire cette année (encore que…) mais il me fallait saluer la fin de ce titre, qui, contrairement à ce qu’on a pu penser à ses débuts, s’est avéré être bien plus qu’un simple spin off de My Hero Academia! Avec le temps le titre a trouvé sa propre voie, son propre ton, sa propre identité. Et malgré des clins d’œils presque obligés, la conclusion s’est montrée forte et touchante! Une vraie belle réussite!

Jojo81

Entre les fins des séries les plus modernes de la dernière décennie (Dead Dead Demon’s Dededede Destruction et Jojolion) ou encore les retours inespérés de mangas perdus de vue (Hunter x Hunter en tête de liste), 2023 a été une année riche au niveau des sorties manga. À l’heure des bilans, il convient de revenir sur les tomes les plus marquants de l’année.

1. Dead Dead Demon’s Dededede Destruction : Marquant la fin de la série, Inio Asano propose des choix scénaristiques radicaux en accord avec la continuité de sa bibliographie. DDDD est un manga qui parle de son époque en étant en avance sur son temps (aussi bien sur des plans visuels que scénaristiques), ce qui est perceptible jusque dans sa dernière ligne droite.

2. Jojolion : Hirohiko Araki conclu cette partie très moderne de JoJo’s Bizarre Adventure de la meilleure des manières possibles. Il convoque l’histoire de sa saga et la réécrit afin de continuer à raconter l’humanité. C’est magistral. Vivement The Jojolands !

3. Hunter x Hunter : Après avoir cassé Twitter avec ses dessins de brouillons d’arbres qu’on a pu apercevoir lors de photos floues et mal cadrées, Yoshihiro Togashi vient faire de même avec nos esprits. Le grand retour de Hunter x Hunter est marqué par un auteur au sommet qui a encore de nombreuses choses à raconter. Pourvu que ça dure, et qu’il parvienne à conclure son œuvre un jour.

4. Les liens du sang : Shuzo Oshimi nous fait basculer dans la folie en même temps que son personnage à l’occasion d’un volume vertigineux. L’auteur effectue un travail graphique impressionnant et qui a du sens pour mieux nous perdre dans les méandres d’un esprit torturé. Une lecture qui marque profondément.

5. Kowloon Generic Romance : Mélangeant mystères et émotions, Jun Mayuzuki continue à dessiner un manga comme il n’en existe aucun autre. Elle se plait à nous égarer dans les chemins perdus d’une œuvre labyrinthique et pourtant parfaitement maîtrisée. Une fois encore, on prend un plaisir non dissimulé à passer du temps avec ses personnages à leur recherche de qui ils sont vraiment.

6. L’ère des cristaux : Le manga de Haruko Ichikawa se fait de plus en plus rare et on comprend mieux pourquoi en le lisant. Il doit être éprouvant mentalement à dessiner. L’autrice va au bout de ses idées et de sa réécriture bouddhiste avec ce tome d’exception. Elle nous laisse sur un final tout simplement ahurissant qui donne forcément envie d’en découvrir la suite.

7. Dans le sens du vent : Grand retour d’Aki Irie avec son manga inqualifiable à mi-chemin entre thriller, fantastique, comédie romantique et guide de voyage nous faisant visiter l’Islande. Et une nouvelle fois, sa série est géniale. Elle est absolument fascinante grâce à ses personnages et ses ambiances qui provoquent encore et toujours des sensations glaçantes.

8. Bride Stories : Un nouveau volume dessiné par Kaoru Mori est forcément un événement et celui-ci n’échappe pas à la règle. L’autrice continue sa fresque historique avec une précision des détails toujours aussi impressionnante, tout en n’oubliant pas de nous faire prendre de passion pour les destins de ses personnages.

9. Chainsaw Man : Avec ce volume, la saga de Tatsuki Fujimoto s’ouvre sur une nouvelle partie, avec une nouvelle protagoniste immédiatement attachante. L’auteur nous plonge dans un arc scolaire absolument passionnant, toujours aussi riche en idées narratives. Quel grand manga décidément !

10. Cesare : Fuyumi Soryo conclut sa fresque historique de bien belle manière, quand bien même on aurait souhaité qu’elle continue quelques années encore. Mais il faut rendre les honneurs à l’artiste qui a tout donné sur la réalisation de sa série, ce qui se ressent une fois encore lors de cet ultime volume d’une précision remarquable.

Kayukichan

1. Les Héros de la Galaxie : Bon, ça fait quelques années que cette série s’y trouve, mais que voulez-vous, c’est ma chouchoute !Chaque nouveau tome est incroyable, je n’ai qu’une envie à chaque fois, c’est de découvrir la suite. Bref, si vous ne la connaissez pas encore… Mais qu’est-ce que vous attendez ?

2. Criminelles Fiançailles : Beaucoup de nouveautés de mon top de l’année dernière se retrouvent ici cette année, ce qui est le cas de cette série. La série ne fait que monter en puissance au fur et à mesure des tomes, et j’ai très hâte de découvrir les secrets derrière la mort du père de Yoshino. Bon, par contre, on attend toujours le romantisme, Kirishima est bien le seul à croire qu’il y ait de l’amour là-dedans ! Et j’ai aussi un peu hâte de découvrir la version animé, et de voir comment ils vont retranscrire les coups de sang de la jeune fille…

3. Primal Gods in ancient times : Bon, un de mes gros coups de coeur de l’année dernière, et je récidive avec cette année. Cette série est un petit OVNI jouissif. Je crois que je ne me suis toujours pas remise du tome 5 et de leur rencontre avec le dernier dieu qui était… Ouah. A chaque fois que vous croyez qu’il a atteint le maximum en terme d’inventivité, le mangaka vous remet une petite claque. Je sais qu’il faudra être patient pour la suite mais… Je tiendrais.

4. Love Fragrance : Pour son baroud d’honneur, je me suis dit que j’allais rendre un dernier hommage à cette série. Un de mes joseis préférés, tout en simplicité, en bonne humeur avec de petites pointes d’humour toujours là où il faut. Très contente que les éditions Kana nous ait amené cette série en France, et j’ai hâte de voir ce que le mangaka nous réserve pour la suite.

5. Les Mémoires de Vanitas : Même si j’ai quelques tomes de retard dans mes lectures, je voulais mettre Jun Mochizuki dans ce top. Si on est pas encore au stade de mon amour inconditionnel pour Pandora Hearts, j’apprécie beaucoup cette série qui m’a un peu réconcilié avec le concept de vampire.

6. Fleurs de Pierre : Bon. Bon bon bon. Clairement difficile de ne pas parler de ce chef d’oeuvre. Même si l’histoire est complexe, au point que je regrette à chaque nouvelle sortie parce que je n’ai pas le temps de relire les précédents (et vu le nombre de persos et d’intrigues en même temps, j’en aurais bien besoin), l’expérience est toujours aussi incroyable à chaque fois. A découvrir si ce n’est pas déjà fait.

7. Noragami : Clairement, Adachitoka fait partie de mes auteurs préférés. Si jamais vous avez l’occasion de lire “Alive, last evolution”, je vous le recommande (ce serait cool que ce soit réédité, d’ailleurs…). Et Noragami ne déroge pas à la règle. Même si la parution est lente, je m’en fiche car la série n’a fait que monter en puissance on sent qu’on approche de la conclusion. J’espère donc pouvoir mettre la série dans ce top l’année prochaine pour lui rendre un dernier hommage…

8. La Danse du soleil et de la lune : Cette série faisait partie de mes découvertes surprises de l’année dernière, et que dire de plus si ce n’est qu’elle continue de tenir toutes ces promesses. La mise en scène est toujours aussi folle, l’histoire prenante, le dessin incroyable… J’ai juste hâte de découvrir la suite !

9. Navillera : Il aurait été difficile de ne pas mettre cette magnifique série dans mon top. Un des meilleurs webtoons édités actuellement, Navillera nous parle d’amitié, de peur, du chagrin mais aussi de la joie qu’on peut trouver de petites réussites. Et s’il va falloir préparer ses mouchoirs pour la fin, vous pouvez être sûr de retrouver la série pour l’année prochaine. Juste pour cette fin qui était si belle…

10. Blue Sky Complex : Mon petit bonbon de chaque année. On a le droit à un tome ou deux par an, et c’est toujours un plaisir de les découvrir. C’est mon petit bonheur, ma petite bouffée d’air frais. Et tant que ça continuera comme ça, vous risquez de le retrouver dans mes prochains tops…

Attentes pour 2024 : Pas mal de choses arrivent en 2024, que ce soit en nouvelles séries ou en jeu vidéo. Très hâte de découvrir les nouveaux “Trails” ainsi que les prochains jeux de chez Atlus (une petite annonce pour Persona 6, peut-être ?). Niveau mangas, et bien pas mal de webtoons de qualité arrivent en 2024, dont je vous avais déjà parlé. En espérant que les versions papiers seront à la hauteur. Sinon, je n’ai pas vraiment suivi les autres annonces de sorties, mais pas mal de petites choses m’intriguent, donc à voir… En espérant être aussi agréablement surprise que j’ai pu l’être en 2023 !

Koiwai

Un exercice tout aussi compliqué que la sélection des dix nouveautés de la semaine précédente, notamment parce qu’un petit paquet de très belles oeuvres ont trouvé leur conclusion en 2023 et qu’il me semblait essentiel de leur rendre un dernier hommage. En plus de ça, j’ai quelques petits regrets: ne pas avoir eu le temps de combler mes quelques tomes de retard sur Jojolion, Entre les lignes et Les liens du sang (des séries si excellentes qu’elles auraient pu prétendre à une place ici), et ne pas avoir pu lire dès sa sortie le nouveau volume d’une de mes séries chouchous, Dans le sens du vent – Nord, Nord-Ouest (quelle drôle d’idée des éditions Soleil de publier ce tome la dernière semaine de décembre, quand rien d’autre ne sort chez les autres éditeurs).

1. Karakuri Circus : A la première place de mon top nouveautés en 2022, la série culte de Kazuhiro Fujita récidive en 2023, mais cette fois-ci dans le top des suites/fins. Oeuvre dont j’espérais une réédition depuis tant d’années, elle a animé mon année 2023 comme aucune autre, à grands renforts d’enrichissements, de rebondissements et de moments forts et poignants allant toujours plus loin, jusqu’à sa superbe conclusion aboutie. Je dois bien avouer que la série, même plusieurs années après ma découverte de celle-ci via la première édition française avortée, reste ce que j’ai lu de plus intense en matière de shônen d’aventure/action. Un incontournable, au panthéon de son genre.

2. Ao Ashi : En tant qu’ancien gros fan de football (j’ai lâché prise depuis une quinzaine d’années, détestant ce que ce sport est devenu dans la réalité), l’oeuvre de Yugo Kobayashi parvient à me faire vibrer à chaque tome, que ce soit pour ce que dégagent ses personnages, pour ses matchs passionnants et toujours bourrés d’enjeux, et pour certaines thématiques humaines dépassant le simple cadre du sport. A ce titre, il fut impossible de rester de marbre face à l’apothéose du tome 19, ses événements puissants, ses développements intelligents (coucou Trepone), son intensité dramatique plus forte que jamais. De très loin le manga de sport me procurant le plus d’émotions depuis le merveilleux Dream Team.

3. Utsubora : Là aussi, une oeuvre qui fut en bonne place dans mon top nouveautés de 2022, et qui est à nouveau bien placée en 2023 grâce à son excellent final. Entre son style léché, travaillé et personnel, son captivant récit tout en faux-semblants et ses nombreuses réflexions profondes, Utsubora est bel et bien un sommet du polar, parfaitement mené d’un bout à l’autre. Un indispensable dans la carrière d’Asumiko Nakamura, une autrice qui, quel que soit le registre dans lequel elle officie, parvient toujours à me fasciner.

4. Ranking of Kings : Le parcours du petit prince Bojji s’est poursuivi en 2023 avec beaucoup de force, au fil d’épreuves et de retrouvailles rondement menées, en particulier lors de son 7e volume si riche en émotions. Sosuke Tôka a un donc pour développer des personnages ni tout blancs ni tout noirs, qui parviennent quasiment tous à être très attachants, si bien que j’attends impatiemment la suite de leur périple en 2024.

5. Spy x Family : Si l’on excepte le guidebook, il n’y a eu qu’un seul tome de Spy x Family en 2023, mais quel tome ! A mes yeux, ce volume en particulier cristallise tout ce qui fait le charme de la série de Tatsuya Endo: ça jongle impeccablement entre suspense et humour (en particulier grâce au duo Anya/Damien, toujours plus chouette), c’est tour à tour drôle, intense, touchant et malin, c’est toujours aussi intelligemment dessiné, découpé et mis en scène… L’arc de ce 11e tome est une véritable réussite.

6. Yasha : Après la réédition de Banana Fish, Panini a enchaîné en 2022 sur le lancement de l’autre thriller incontournable de la grande Akimi Yoshida, Yasha, et celui-ci a trouvé en 2023 sa conclusion dans un tome final très bien mené, trépidant et intense, et ayant aussi le mérite de ne pas idéaliser l’issue de cette histoire souvent dure, avec quelques sacrifices riches de sens et nous laissant sur une forte émotion. En bon fan de la mangaka depuis des années, j’espère la revoir rapidement dans notre langue. Pourquoi pas avec ses histoires plus courtes, Eve no Nemuri ou plus encore sa dernière somptueuse tranche de vie en date Utagawa Hyakkei ?

7. A Tail’s Tale : Dois-je encore crier mon amour pour Mizu Sahara, qui là aussi dure depuis des années ? A défaut d’avoir pu mettre son superbe recueil Une Autre Moi dans mon top nouveautés la semaine dernière, je salue la conclusion de son magnifique conte moderne, qui s’est refermé en cristallisant très bien tout ce que l’autrice souhaitait véhiculer, elle qui prouve à quasiment chacune de ses oeuvres son attachement pour la différence et l’acceptation de soi-même. Retrouver tout le talent de cette mangaka est toujours un immense bonheur.

8. Sidooh : Après une première édition avortée il y a presque dix ans, on peut enfin lire en France l’intégralité du plus long manga de la carrière de Tsutomu Takahashi. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le final de l’oeuvre fut, là aussi, un beau moment d’émotion pour le fan de longue date que je suis. L’auteur livre une conclusion à la fois assez triste et en même temps apaisée, cristallisant bien l’avenir qui s’ouvre, après ce que les héros ont traversé à une période historique particulièrement chaotique du Japon.

9. Cesare : Si la réédition du shôjo culte Mars a échappé à mon top nouveautés car je connaissais l’oeuvre via sa première édition, la mangaka Fuyumi Soryo se rattrape avec la conclusion tant attendue de sa très rigoureuse et très documentée série historique. Sans faillir, l’autrice soigne son oeuvre jusqu’au bout, alors qu’on sait que la conception de ce très ambitieux manga a été très éprouvante pour elle, au point de faire plusieurs pauses pour se documenter de plus belle.

10. Silver Wolf, Blood, Bone : Dans un registre de pur divertissement d’action, je me devais de mettre une dernière fois en avant celui-ci, tant il m’a donné entière satisfaction, et tant je regrette qu’il soit un peu passé inaperçu. Sans autre prétention que de divertir, Silver Wolf, Blood, Bone jouit de personnages charismatiques et attachants, d’un rendu visuel particulièrement efficace, et d’une intrigue prenante qui a le grand mérite de ne pas s’égarer jusqu’à une conclusion très satisfaisante. Maintenant que le manga est fini, laissez-lui sa chance si vous cherchez une très bonne série d’action pas excessivement longue !

Attentes pour 2024 : Sans compter des rééditions de séries avortées en France (coucou 7SEEDS, Princesse Kaguya, Spica x2, Man-ken, ou encore Ane no Kekkon dont Panini avait annoncé le retour il y a quelques années avant de faire l’autruche), il y a tellement de mangas que j’espère en France un jour (en tête Utagawa Hyakkei d’Akimi Yoshida et Colori Colore Creare de Kozue Amano) que je vais plutôt me focaliser sur les merveilles qui ont déjà été annoncées pour 2024. Mon chouchou Kazuhiro Fujita va avoir droit à une très belle actu avec au moins Crescent Moon et Sou Bou Tei, d’ailleurs Mangetsu va particulièrement me régaler avec les retours en France de Yuki Kodama et de Kei Toume ainsi que la publication de LAND, Shin’ichi Sakamoto, Shuzo Oshimi et Hiroaki Samura font leur retour dès ce mois-ci avec #DRCL, Welcome Back Alice et Die Wergelder, Panini m’a ravi en annonçant récemment Kotaro en solo… Avec tous ces auteurs faisant partie de mes préférés, les premiers mois de 2024 s’annoncent d’ores et déjà fous pour moi. J’espère juste avoir le temps de suivre tout ce qui m’intéresse sur un marché du manga plus que saturé !

Takato

Sélectionner les 10 suites et fins qui m’ont marqués fut aussi complexe que trier parmi mes nouveautés de cœur. Dans le lot, il a fallu faire des concessions. J’ai tenu à inclure quelques titres qui, en mon sens, restent bien trop dans l’ombre, tandis que certains chouchous (Persona 4) ont dû céder leur place malgré tout l’amour que je leur porte, sans compter mes nombreux retards de lecture (Les Héros de la Galaxie, Jojolion, Chainsaw Man) qui ont certainement coûté à d’incroyables œuvres leur place ici. L’un de mes objectifs de 2024 sera de ne plus être tant à la bourre sur ces parutions !

1. Ao Ashi : Depuis son premier tome, le manga sportif de Yûgo Kobayashi me régale. La fournée de volumes parue cette année a poussé encore plus loin mon amour pour l’œuvre grâce à des matchs encore plus intenses et un traitement des personnages encore plus minutieux, parfois sans concession, tout en créant une vraie progression du petit groupe de l’Esperion. Sans doute le manga de sport qui, à ce jour, m’a le plus fasciné avec Slam Dunk.

2. Gannibal : Le thriller phare de Masaaki Ninomiya est dans mes lectures préférées du moment depuis son premier tome. Et quelle satisfaction de voir que le mangaka a su mener à terme son récit, à la quasi-perfection ! Jusqu’au bout, Gannibal se sera montré prenant et riche en rebondissements, tout en abordant des sentiers parfois inattendus pour développer le drame du petit village de Kuge. Intense, touchant, beau visuellement et sans faute note, le titre se place désormais parmi mes thrillers favoris côté manga.

3. Oshi no Ko : Depuis son premier opus coup de poing, Oshi no Ko est un coup de cœur. Drame à suspense qui n’y va pas de main morte pour pointer du doigt les travers du monde du divertissement japonais, le manga est encore monté d’un cran avec ses tomes parus cette année. Toujours juste dans l’écriture d’Aka Akasaka, dotée d’une histoire qui s’est parfaitement relancée et d’un trait toujours puissant de la part de Mengo Yokoyari, la série semble bien partie pour fasciner jusqu’à son dénouement.

4. Rokudenashi Blues : La découverte du chef-d’œuvre de Masanori Morita (avec Rookies) se fait toujours avec un immense plaisir. Que ce soit sa galerie de personnages attachants, son humour magistral qui passe par le graphisme de l’auteur ou ses élans de comédie romantique bien dosés, Rokudenashi Blues est une vraie petite fraîcheur aujourd’hui, ce qui peut sembler paradoxal étant donné l’âge du titre. J’espère que la ressortie du manga chez nous ouvrira la voie à d’autres monuments du furyo tels que la saga Crows.

5. My Hero Academia : Coup de cœur depuis son premier tome, le manga-fleuve de Kôhei Horikoshi n’a jamais faibli en rythme et en intensité depuis l’arc de la guerre contre le Front de libération. Tandis que nous sommes aujourd’hui dans l’acte final de l’œuvre, My Hero Academia se montre toujours aussi captivant, spectaculaire et touchant dans ce qu’il aborde, malgré quelques sujets risqués tels que le harcèlement, le racisme et les violences familiales. À l’approche du grand final, on souhaite bon courage à maître Horikoshi qui semble peiner à se ménager.

6. The Killer Inside : L’un des retards que j’ai comblés en cette fin d’année, et l’une de mes lectures les plus captivantes de 2023. De bout en bout, l’intrigue de Hajime Inoryû s’est révélée efficace, riche par son suspense et ses rebondissements, mais aussi par sa psychologie finement établie, tandis que le trait de Shôta Itô s’est montré de plus en plus puissant au fil des opus. Après Gannibal, voilà le manga thriller qui me restera le plus en tête parmi les parutions de ces dernières années.

7. Kaguya-sama: Love is War : La comédie romantique phare d’Aka Akasaka continue de nous charmer par ses histoires de personnages et ses romances qui progressent à un rythme excellent ! Toujours parfait de maîtrise dans son écriture, avec une narration de plus en plus aboutie, le récit ne reste pas dans sa zone de confort ni dans sa routine, et propose des pistes plus sérieuses et captivantes au fil de sa progression. Autant dire qu’avec Oshi no Ko et Kaguya-sama, le mangaka nous régale ces derniers temps !

8. Darwin’s Incident : Tout en jouant avec un cadre on ne peut plus délicat, où l’idéologie et le terrorisme sont les ennemis de personnages qui n’aspirent qu’à la paix et à l’acceptation mutuelle, Shun Umezawa propose un thriller SF aussi percutant que rythmé, empruntant efficacement aux formats narratifs des séries américaines pour donnant une vraie identité à son œuvre. C’est aussi captivant qu’intelligemment écrit, pour peu qu’on laisse ses craintes et ses aprioris de côté.

9. Scum’s Wish : Derrière l’accroche de Scum’s Wish, qui peut paraître racoleuse, se cache un conte adolescent éprouvant, dans lequel les protagonistes s’enfoncent dans leurs tourments et leurs désirs pervertis. La série la plus personnelle de Mengo Yokoyari est très particulière, mais elle a su montrer de belles ambitions et me satisfaire dans son aura volontairement malsaine, ce pour mieux enfermer les protagonistes dans un cercle relationnel aussi fascinant que dangereux.

10. Réimp’! : La comédie éditoriale de Naoko Mazda semble passer bien inaperçue dans nos contrées… Quel drame ! Véritablement passionnante et enjouée, la série continue de développer les coulisses du monde de l’édition au Japon, le tout en développant des histoires de personnages de plus en plus fortes. Certes bien moins explosif qu’un Bakuman dans son écriture (mais plus réaliste), Réimp’! transpire la passion et l’authenticité.

on bbc news
on hindi news
on the news today
on channel 7 news
ôrf news
campo grande news ônibus
ôpera news
campo grande news greve de ônibus
l1 news horário dos ônibus
l1 news ônibus
lago azul news ônibus
news österreich
news österreich heute
news österreich aktuell
news öffentlicher dienst
news österreich corona
news öl
news österreich orf
news ö3
news österreich heute aktuell
news österreich sport
ö24 news
ölpreis news
öbb news
ösv news
österreich news krone
övp news
özil news
öffentlicher dienst news 2023
österreich promi news

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *