Les sorties de février des éditions Hana, 19 Février 2024

Les éditions Hana réservent un très gros mois de février aux fan de boy’s love: ce sont pas moins de 20 volumes qui sortiront aux alentours du 22 février !

Parmi celles-ci, quelques suites avec le tome 2 d’Apprivoise-moi, le 2e volume d’Assis, bon toutou, le tome 2 de Love is Money, et le 3e opus de La Punition. Ce sont ensuite 14 one-shot ou nouvelles séries qui arriveront et que nous vous présentons ci-dessous.

Première parution française pour la mangaka Ahiru Morishita, ce one-shot a été prépublié au Japon en 2022 dans le magazine Reijin des éditions Takeshobo sous le nom Koi to Seiyoku.

Synopsis :

Noa, adorant le Japon, va être hébergé en vacances pendant un mois dans une maison traditionnelle japonaise, à la condition d’aider le propriétaire hikikomori à communiquer. Craignant de se retrouver avec un type bizarre, Noa voit finalement apparaître devant lui un jeune homme inexpressif et presque muet nommé Kei, ressemblant à un chat effarouché. Noa décide ainsi de limiter au maximum ses interactions avec Kei, mais ce dernier est si maladroit qu’il lui est impossible de le laisser se débrouiller seul. Il finit même par ne penser qu’à lui lorsqu’il sort la nuit pour s’amuser… Un soir, alors que Noa rentre tard, il entend des bruits suaves provenant de la chambre de Kei…?!

Un one-shot de Teo Akihisa (J’ai apprivoisé un gangster), qui a vu le jour au Japon en 2020 dans le magazine Tulle des éditions Brite Shuppan sous le titre Bakemono no Hanayome.

Synopsis :

Une alliance entre la meute des hommes renards et celle des hommes loupe est organisée sous prétexte de maintenir la paix entre ces dernières. C’est Hinata, un renard mal-aimé, qui est chargé de se faire passer pour une femelle et d’épouser Kyôya, le fils du chef des loups, pour l’assassiner dès qu’il en aura l’occasion. Le soir même, son plan échoue et il décide de s’enfuir lorsque Kyôya découvre sa condition d’esprit renard à neuf queues qui lui vaut la haine des siens. Alors qu’il croit recevoir le coup final, le prince lui murmure qu’il compte bien profiter de leur “nuit de noce”…

Prépublié au Japon en 2021 dans le magazine Qpa de Takeshobo, ce one-shot sera la première parution française de l’autrice Machi Suehiro.

Synopsis :

Ryô et Zen étaient rivaux au lycée et sont maintenant commerciaux dans la même entreprise. Des meilleurs résultats à celui qui serait le meilleur en sport, en passant par celui qui aurait le plus de chocolats à la Saint-Valentin, chaque petite chose était une compétition. Lorsqu’ils se sont retrouvés sur le même lieu de travail, la flamme de cette rivalité s’est ravivée après de nombreuses années. Alors qu’il est en train de perdre, Zen sort boire un verre avec Ryô quand, tout à coup, ils commencent à se disputer pour savoir qui a le plus d’expérience amoureuse. Détestant tous deux perdre, ils font un nouveau pari : cette fois, le gagnant sera celui qui fera tomber l’autre amoureux de lui le premier ! Commence alors la compétition la plus stupide qu’ils aient jamais faite. Lequel des deux succombera en premier ?

Première publication française de Shiokara Nigai, ce one-shot a été prépublié au Japon en 2021 dans les pages du magazine Drap de l’éditeur Core Magazine.

Synopsis :

Un jeune lycéen parfaitement banal, Suguru, fait un jour la rencontre de Noriyuki, un ami de sa grande soeur, venu lui rendre visite à la maison. Dès les premiers mots échangés, Suguru ressent tout de suite de l’antipathie pour Noriyuki et décide d’échapper à la conversation… Mais c’est sans compter Noriyuki, qui semble se prendre d’amitié pour le jeune homme… et commence à le suivre partout !

Une saga signée Naro Sakuragawa, lancée au Japon en 2018 dans le magazine Qpa de Takeshobo et se composant de deux ouvrages.

Synopsis :

Hokuto, timide, terne et ordinaire, se retrouve muté à Osaka contre son gré ! Extrêmement stressé, il décide d’en finir en sautant d’un pont au-dessus de la rivière Dotonbori. C’est à ce moment-là qu’il fait la connaissance d’un délinquant blondinet qui lui fait la leçon… À sa manière ! Le délinquant en question, Yamato, l’invite à venir chez lui pour discuter de ses problèmes. Influencé par l’alcool, il finit par révéler qu’il aurait aimé sortir avec un beau gosse comme Yamato avant de mourir. Son hôte déclare sobrement : ” À défaut de t’offrir mon cul, je peux te prêter ma queue “. Ce sera le déclencheur de leur première nuit ensemble…

Elle aussi issue du magazine Qpa, cette série en deux tomes est signée Ship Hita et a vu le jour au japon en 2021 sous le titre Iridescent Reflector. Les deux tomes paraîtront en France simultanément.

Synopsis :

Fûgo, photographe de profession, a toujours été témoin des échecs amoureux de sa mère. Il n’avait jamais cru en l’amour et privilégiait les relations charnelles, mais un jour, lors d’un shooting de photos de mariage, il tombe sous le charme du joailler Renichirô qui était parfaitement son genre. Une fois au bar après la fin du shooting, ils se retrouvent seuls tous les deux. Fûgo est tiraillé par son désir de l’embrasser, mais sa conscience professionnelle l’emporte et au moment où il se résout à chercher un autre partenaire, Ren lui demande de rester et l’embrasse aussitôt. Acceptant l’invitation sans hésiter, Fûgo l’emmène à l’hôtel pour une nuit torride. Les deux hommes s’entendent à merveille et les termes de leur relation de sexfriends sont pourtant clairs, mais ne seraient-ils pas en train de tomber amoureux…?

Signé Nanako Sakurai (Une relation basée sur l’argent), ce one-shot a vu le jour au Japon dans le magazine web Daria Comics e des éditions Frontier Works sous le nom Koi ja nai to Me wo Mite Itte.

Synopsis :

Yuito, après une rupture soudaine, décide qu’il va ralentir un peu sur les relations amoureuses, dans lesquelles il se jette à corps perdu. Il dîne seul dans un restaurant lorsqu’il rencontre Arata. Ce dernier, étudiant, n’est pas vraiment son style habituel, mais Yuito se lance : de toute façon, Arata ne sera jamais qu’un plan cul. Yuito en a fini avec les relations amoureuses, point final…

Un one-shot que l’on doit à Kaoruko Miyama (Double Quiproquo, Thermomètre Sentimental) et qui fut prépublié au Japon en 2022-2023 dans le magazine Gush des éditions Kaiôsha.

Synopsis :

Étudiant populaire et volage, Akihito enchaîne les histoires sans lendemain. Un jour, il apprend que les filles de sa classe souhaitent inviter à une soirée Sae, un de leurs camarades de classe beau mais un peu asocial. En rentrant de la soirée, Akihito recroise Sae dans le quartier des Love Hôtels, qui semble se disputer avec un homme. Akihito s’interpose alors et emmène Sae dans une chambre, qui lui révèle qu’il est gay mais n’aime pas coucher avec ses partenaires. En apprenant cela, Akihito décide de faire changer d’avis Sae et de lui faire apprécier les plaisirs charnels.

Une série en deux tomes signée Chiaki Kasai (How to keep me, and how to Scold), datant de 2021 et parue au Japon dans le magazine Qpa de Takeshobo sous le titre Jirai Kei Kareshi Suzu-kun.

Synopsis :

Suzu est un étudiant morose, coupé du monde par son masque et sans amis ni aucune compétence en communication. Un jour, il perd sa précieuse peluche de Kappa, qui est heureusement retrouvée par le bel Aiji, toujours accompagné de sa cour de groupies. Alors que Suzu voulait simplement récupérer sa précieuse peluche et s’en aller, Aiji ne put s’empêcher de le taquiner quelque peu. Comble du malheur pour Suzu, son seul ami Kappa n’était pas sorti indemne de la rencontre et avait été abîmé. À la grande surprise de Suzu, Aiji utilisa cette rencontre comme prétexte pour fuir ses suivantes, sans se préoccuper des incompréhensions de Suzu quant à cette décision. Le beau garçon si populaire et sociable annonce désirer fuir son quotidien si superficiel et vole un baiser à Suzu à travers son masque. Un amour entre deux êtres que tout oppose, liés par Kappa, la petite peluche.

Paru au Japon en 2022 dans le magazine Cab de Tokyo Mangasha sous le nom Tsuki wa Michikake Kemono no Koi, ce one-shot est l’oeuvre de Guri Nojiro (Les derniers jours du printemps, La mélodie d’amour).

Synopsis :

Izuki a accepté de s’occuper d’une vieille maison en pleine montagne pour changer d’air. Sa mission prend un tournant fantastique lorsqu’il tombe sur un sanctuaire abandonné : la statue de son dernier gardien s’y dresse encore, et Izuki ne résiste pas à partager sa solitude avec l’être de pierre. Quelques heures plus tard, Izuki, égaré dans les bois, est agressé par un yôkai. Heureusement, le gardien veille toujours.

Ce one-shot est l’oeuvre de la prolifique Yuitsu (Reverse, Le Démon et le Serpent…). Il a vu le jour au Japon dans le magazine Gateau des éditions Ichijinsha en 2019 sous le nom Kamaitakunaru Senaka.

Synopsis :

Sakura, après s’être fait tromper par son petit ami quelques mois plus tôt, enchaîne les coups d’un soir, à la recherche de chaleur humaine. Un jour, alors qu’il est sur le point de conclure, il se fait interrompre par un inconnu. Encore pire, il finit par recroiser ce dernier sur son lieu de travail le lendemain ! L’homme en question, Hasegawa, comprend que Sakura recherche de la compagnie. C’est pour cela qu’il lui propose de venir habiter avec lui…

Paru au Japon en 2022 dans le magazine Gateau d’Ichijinsha sous le titre Ashita Ai kamo Shirenai, ce one-shot sera la première parution de Machi Yamashita dans notre langue.

Synopsis :

Étudiant à l’université, Nagi Kitagawa est amoureux d’un sempai de son club de musique folk qui est également son voisin de palier, Yuu Yamasaki. Chaque fois que celui-ci boit un peu trop en soirée, Nagi le ramène chez lui… et finit toujours inévitablement par s’endormir à côté de lui sans que Yuu ne s’en rende compte. Une fois le matin venu, Nagi rentre chez lui, tout en se sentant coupable de ne rien dire à Yuu. Mais un jour, le pensant endormi, Nagi lui murmure qu’il l’aime…

Une série en deux tomes de Katsura Kojima (Five Corners Coffee), ces deux volumes étant prévus simultanément en France. Au Japon, l’oeuvre fut prépubliée sous le nom Tomedonaku, Sugar en 2022, dans le magazine Qpa de Takeshobo.

Synopsis :

Une relation partie d’une nuit d’amour destinée à panser deux coeurs blessés. Keita assiste à une altercation et intervient. Quelle n’est pas sa surprise quand il découvre que celui qu’il a sauvé n’est autre que Riichi, un camarade d’université qu’il ne supporte pas ! Après avoir échangé sur leurs doutes et échecs amoureux, ils couchent ensemble. Persuadé qu’ils ne se reverront plus, Riichi avoue qu’il est amoureux de Keita. Obsédé par ces derniers mots, Keita décide d’en discuter avec lui mais Riichi se déclare à nouveau puis lui fait ses adieux. Keita parviendra-t-il à ressouder leur lien ?

Sorti au Japon en 2021 dans le magazine Arca Comics des éditions Julian sous le titre Tarinai Futari, ce one-shot sera la première publication française de Kanipan.

Synopsis :

Kio Shioumi cache ses sentiments pour elle derrière son sourire, sachant pertinemment qu’il ne pourra jamais être avec sa patronne. Un jour, son collègue de travail très stoïque Osamu Bannai se rend compte de la situation et lui demande ouvertement ce qu’on ressent quand on est amoureux. Déjà pris de court par cette question, Kio se retrouve d’autant plus surpris quand Osamu lui demande de sortir avec lui ! Osamu veut connaître le vrai Kio, et non le personnage qu’il s’est créé au bureau. Ce véritable robot à l’apparence humaine et un Kio plus pas que terre s’embarquent donc ensemble dans une relation à la recherche du vrai sens de l’amour.

on bbc news
on hindi news
on the news today
on channel 7 news
ôrf news
campo grande news ônibus
ôpera news
campo grande news greve de ônibus
l1 news horário dos ônibus
l1 news ônibus
lago azul news ônibus
news österreich
news österreich heute
news österreich aktuell
news öffentlicher dienst
news österreich corona
news öl
news österreich orf
news ö3
news österreich heute aktuell
news österreich sport
ö24 news
ölpreis news
öbb news
ösv news
österreich news krone
övp news
özil news
öffentlicher dienst news 2023
österreich promi news

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *